Mairlynd, l'interview

Bonjour Melanie BERG

Voilà plusieurs mois que nous suivons avec attention tes créations tricot et il est grand temps de te présenter à la communauté française. Tes patrons / modèles rencontrent de plus en plus de succès ici et nous voudrions en savoir plus sur toi. Alors, en 10 questions "Qui se cache derrière Mairlynd ?"
 
 
Madlaine : Avant toute chose, peux-tu nous en dire plus sur la personne qui se cache derrière ce pseudo Mairlynd ?
  • D'où viens-tu ?
  • Quel âge as-tu ?
  • D'où vient ton pseudonyme "Mairlynd"?
Melanie BERG : Bonjour tout le monde et merci Mad Laine de m'avoir invitée pour cette interview !
Je m'appelle Melanie et j'habite avec mon mari et mes trois enfants à Bonn, une charmante petite ville dans l'ouest de l'Allemagne.
J'ai une trentaine d'années et il y a un an j'ai décidé de quitter mon emploi pour me consacrer à mon travail de créatrice tricot-crochet ... une des meilleures décisions que j'ai prise dans ma vie!
Mairlynd est la marque de ma collection de patrons mais ce nom n'a pas de signification particulière - il n'y a aucun secret à partager, j'adore juste la façon dont il sonne - c'est un pseudo un peu mystérieux mais également clair et simple.
 
M : Avant, tu travaillais en tant que spécialiste informatique, comment en es-tu venue à la création de patrons tricot ?
Quitter ton travail pour créer à temps plein est une décision très importante, quel évènement t'a aidé à faire ce choix ?
MB : Ma mère m'a appris à tricoter quand j'étais ado mais ce n'est qu'après la naissance de notre première fille que j'ai repris les aiguilles à tricoter.
Je voulais créer quelque chose pour elle - quelque chose de chaud, quelque chose pour la protéger, le tricot m'a semblé tellement évident.
J'ai d'abord tricoté à partir de patrons existants et rapidement, je me suis vue les modifier légèrement - ajouter une petite chose, ou en enlever une autre. A partir de là, il ne manquait pas grand chose pour développer mes propres patrons, et grâce à des plateformes telles que Ravelry, il était facile de les partager avec le monde du tricot.
La décision de quitter mon ancien travail ne s'est pas faite sur un coup de tête :
J'écris des patrons de tricot depuis plus de six ans maintenant et au début, je n'aurais jamais cru que j'aurais pu en vivre un jour.
Mais le temps a passé, j'ai commencé à sentir que c'était possible, alors après avoir bien pesé le pour et le contre, j'ai décidé de me lancer !
 
M : Lorsqu'on regarde ta galerie de patrons, on note une homogénéité dans tes créations: la texture, la géométrie, les rayures et les couleurs neutres semblent avoir une grande importance dans ton processus de création.
Peux-tu nous en dire un peu plus sur tes sources d'inspiration?
MB : C'est tellement difficile de l'expliquer avec des mots. Je pense que l'inspiration est tout autour de nous, tout le temps.
Nous remarquons et enregistrons les choses qui nous entourent, et à un moment donné, il peut arriver que cette image nous revienne en tête, de manière consciente ou non, et nous l'incorporons dans quelque chose de nouveau.
C'est vrai pour tout, les couleurs, les formes, les matériaux...C'est un jeu infini de combinaison et de reconstruction.
 
M : Peux-tu me citer 3 créatrices ou créateurs qui t'inspirent ?
MB : Il y en a tellement! Mais trois femmes que j'admire beaucoup sont Bristol Ivy, Justyna Lorkowska et Suvi Simola.
Elles ont chacune leur propre style et j'adore leur travail.
 
M : As-tu une routine particulière lorsque tu commences à créer ... as-tu besoin de conditions particulières ?
MB :
  • J'aime commencer à créer en partant de la laine, la regarder, la toucher, cela me donne une idée de comment elle se comporte.
    Quand je peux, j'essaie de le faire en "gardant l'esprit ouvert", je veux écouter ce que la laine a à dire, ce qu'elle veut devenir.
    La couleur joue également un rôle important: comment les arranger de la façon la plus attrayante possible?
  • Une fois que j'ai eu un peu de temps pour penser à cela, je dessine généralement une esquisse du rendu final que je souhaite avoir.
  • L'étape suivante est de calculer, où placer les augmentations et les diminutions pour avoir la forme désirée.
  • La dernière étape est probablement la plus amusante car il s'agit du tricot à proprement parler.
 
M : Tu sembles adorer créer pour les femmes, qu'en est-il des hommes et des enfants ?
MB : Créer pour les femmes, est ce qui me semble le plus naturel parce que j'en suis une. J'ai envie de porter les vêtements que je crée, j'ai envie d'en profiter et de les montrer.
Néanmoins, certains de mes châles sont unisexes, en fonction du choix de couleurs, ils sont parfaits pour les hommes aussi. Et j'ai également fait quelques designs pour enfants, il y a des plaids pour bébés et des mitaines, des choses comme ça.
Je vais rester concentrée sur la création pour femmes mais de temps en temps, il y aura peut-être des créations pour hommes et enfants.
 
M : Quelle nouvelle technique tricot aimerais-tu expérimenter en 2016 ?
MB : Je n'ai pas encore eu l'occasion de jouer avec le tricot de point brioche bi-colore et cela fait partie de ma liste.
 
M : Quel est l'endroit le plus étrange où tu aies tricoté ?
MB : C'est difficile de parler du plus étrange... car aucun de ces lieux ne me semblent étrange à moi !
J'ai déjà tricoté :
  • dans le bus
  • dans une voiture
  • à une leçon de danse
  • en attendant les enfants à la piscine
  • chez le docteur
  • à une réunion parents-professeurs
  • dans un nombre incroyable de cafés et restaurants
  • au parc
  • à des matchs de foot
  • ... à peu près partout en fait.
 
M : Si tu devais adopter un animal à laine, ce serait plutôt un mouton mérinos, un alpaga ou un lapin angora ?
MB : Sans hésiter un alpaga ! J'adore regarder au fond de leurs yeux, ils semblent être si patients et calmes.
Et ils sont mignons comme un coeur!
 
M : Que conseillerais-tu aux tricoteuses débutantes ?
MB : N'ayez peur de rien ! Expérimentez et testez ! Le pire qu'il puisse arriver est que vous deviez revenir en arrière mais ce n'est pas la fin du monde et il y a toujours à apprendre de ses erreurs.
 
 
Retrouvez les créations de Melanie Berg sur son site: www.mairlynd.wordpress.com et sur sa page Ravelry : http://www.ravelry.com/designers/melanie-berg
 
A l'occasion de la sortie du nouveau patron de cardigan Chasing Butterflies de Melanie Berg, la boutique de laines & accessoires tricot Madlaine.fr est heureuse de vous annoncer que des kits pour tricoter ce modèle sont disponibles en exclusivité et en série limitée dans la rubrique Kits Femmes.
Lundi, 4 Janvier, 2016
Bonjour à toute l'équipe. J'ai reçu hier mon colis de laines: un charmant cadeau et un bel emballage. Un grand merci. C'est en cherchant les laines Noro que j'ai trouvé votre site et mon prénom certainement devait me conduire à vous. Dans mes projets de folie, il y a un gilet du catalogue Noro ; je commanderai la laine en fin d'année. Cordialement.
Madeleine H. (Tourcoing)