Hel Et Zel, l'interview

Bonjour Fanette

Voilà plusieurs mois que nous avons découvert ton univers tricot moderne et casual. Ton mojo? "Tricot moderne et sans couture"! Forcément, chez Madlaine, on ne pouvait qu'adhérer à cette belle philosophie.  Des patrons tricot pour homme, femme ou enfant résolument dans l'air du temps! Alors que ton premier patron de châle, Armoise, sort demain sous forme de kits chez Madlaine, nous avons décidé de t'imposer l'exercice de l'interview. C'est parti!
 
Madlaine : Peux-tu nous dresser un petit portrait rapide: qui es-tu, d'où viens-tu... ?
Hel et Zel : Bonjour, je m’appelle Fanette. Et oui, c’est mon vrai prénom ! Merci Jacques Brel ! J’habite dans la banlieue lyonnaise, avec mes deux filles et mon mari. Dans la vie de tous les jours, je travaille dans un bureau de calcul en chaudronnerie, un métier pas vraiment créatif, devant un pc toute la journée. Alors le soir et les week-end, je tricote pour me faire plaisir et faire plaisir à ma famille, créative et qui apprécie le fait-main ! Ma maman coud, ma mémé tricote, ma sœur est designer/bricoleuse. Je tricote aussi pour occuper mes mains pleines de tocs. Quand il me reste encore du temps, je suis éditrice technique de patrons de tricot, c’est-à-dire que je relis et corrige les patrons de tricot d’autres créatrices.
 
M : Hel et Zel, ça vient d'où? Est-ce que le choix d'un hydrocarbure aromatique en logo est anodin ?
HEZ : Hel et Zel, ça vient du prénom de mes deux filles : Zélie et Ethel. Ne me demandez pas d’où ça vient, internet est notre ami ! Pour le logo, le losange n’est qu’un hasard :) A l’époque de la sortie de mon tout premier patron « Liquette de printemps », j’ai demandé à ma sœur, qui est également graphiste, de m’aider pour la mise en page. On est parti sur une première page avec des losanges pour les images et les quelques informations nécessaires au patron. En septembre suivant, quand j’ai créé mon entreprise, on est reparti sur ces losanges, tout simplement.
 
M : Comment es-tu tombée dans le patronage ?
HEZ : La toute première fois, c’était début 2014. J’avais deux écheveaux de (Vi)laines, de deux couleurs différentes. Je voulais faire un pull pour une de mes filles, avec des rayures qui commencent tout en haut, au niveau des épaules, mais pas un raglan. Je voulais aussi qu’il se tricote du haut vers le bas, et sans couture (parce qu’à l’époque, je n’étais pas bien douée pour ça…), et qu’il y ait quelques petits détails inhabituels. C’est là que j’ai découvert la méthode « Contiguous » de Susie Myers, que j’ai utilisée pour le patron « Liquette de printemps ». J’ai ajouté des bordures en double knitting pour le style. Mon premier patron était né.
Mon deuxième patron est né d’une demande de ma grande fille, qui voulait un gilet rouge avec des trous. Pour celui-ci, je me suis plongée dans le livre « Knitting from the top » de Barbara G. Walker, qui explique la méthode pour tricoter des manches montées, en même temps que le corps.
« Coquelicot » est né !
La suite, ce sont des demandes de mes filles, des demandes de mon mari, des envies à moi. Tout simplement !
 
M : Dans ta collection de patrons on trouve peu de châles ? Comment l'expliques-tu ?
HEZ : Tout simplement parce que j’en porte peu. Je fais du vélo tous les jours et je préfère mettre une écharpe ou éventuellement un châle peu profond et long, comme « Armoise ».
Je trouve aussi qu’il y a moins de défis techniques dans un châle. Et c’est ça qui me plaît dans le patronage et le tricot: trouver de nouvelles solutions, utiliser de nouvelles techniques, etc.
 
M : Pour qui aimes-tu le plus créer ?
HEZ : Pour mes proches, parce que je sais que ce sera apprécié et porté tous les jours.
 
M : Dans tes patrons, on trouve des modèles pour les petits, les grands, des pulls, des gilets. Tu sembles être à l'aise avec de nombreuses techniques tricot. Concrètement, qu'est-ce qui t'inspire ? Est-ce que l'idée d'un modèle vient avant le choix du fil ou est-ce le fil qui t'inspire ? Es-tu du genre à vouloir relever des challenges à chaque nouvelle création ?
HEZ : J’aime beaucoup le côté technique du tricot, arriver à passer de la 2D à la 3D est fantastique. En sachant faire une maille endroit et une maille envers, on arrive à beaucoup de choses différentes. 
Pour mes filles, je leur demande un dessin de ce qu’elles veulent ou un cahier des charges avec des couleurs, des envies. Le dernier gilet créé est venu de la demande d’un gilet qui se porte ouvert, avec une bande de dentelle sur chaque devant et un peu dans le dos. On a choisi la dentelle ensemble, en feuilletant les livres « Treasury of Knitting » de Barbara G. Walker (encore elle!). Puis on a choisi le fil, un mélange coton/laine pour rester léger à l’automne et au printemps.
Effectivement, j’essaye de trouver de nouveaux challenges à chaque création, de proposer d’autres manières de faire, d’ajouter des petits détails, d’améliorer les finitions.
 
M : Hormis le tricot, quelles autres techniques créatives pratiques-tu ?
HEZ : De manière régulière, je crochète des petites choses simples comme des doudous, j’aime beaucoup les créations de Lalylala par exemple. Je fais également du piano, après avoir joué de la clarinette toute ma jeunesse.
Ensuite, je bricole pas mal avec mes filles : perles de rocailles, pliages, origami et pop-up, tricotin, tissage, point de croix, etc. On aime beaucoup les activités manuelles à la maison.
 
M : Peux-tu me nommer trois créatrices tricot qui t'inspirent ?
HEZ : La première, c’est Ysolda Teague, déjà parce qu’elle a une connaissance énorme en terme de techniques de tricot et d’histoire du tricot. Par ailleurs, elle cherche toujours à aller plus loin dans ses patrons, à la recherche du détail, du meilleur tombé pour toutes les tailles.
La deuxième, c’est Asa Tricosa, qui recherche toujours la meilleure solution pour n’avoir aucun fil à couper, dans tous ses tricots, du haut vers le bas, avec des manches montées. Ses finitions sont toujours parfaites. J’adore son travail des couleurs et des textures sur ses gants.
La troisième, c’est Julie Partie (Lili comme tout), parce que c’est elle qui m’a poussée à me lancer dans le monde professionnel du tricot, qui m’a fait confiance la première. Les patrons qu’elle propose sont toujours plein de détails délicats, tout en restant simples et accessibles à tout le monde.
 
M : Place à ton portrait chinois laineux!
M : Si tu étais une matière, tu serais ... HEZ : Sans hésitation, du mérinos, single de préférence.
M : Si tu étais une couleur, tu serais ... HEZ : Un bleu-gris, comme la mer en hiver.
M : Si tu étais un point tricot, tu serais ... HEZ : Un océan de jersey.
M : Si tu étais un tricot, tu serais ... HEZ : Un pull bien sûr, avec de très longues manches,
 
M : Quels sont tes projets à venir ? Où te vois-tu dans 10 ans ?
HEZ : Dans les projets à court-terme, plusieurs sont en train de voir le jour. Je viens de sortir un nouveau patron de pull avec un col châle début septembre. Un gilet pour petites filles devrait sortir début octobre. Le pull correspondant pour femmes devrait sortir en début d’année prochaine, le temps de l’écrire et de le faire tester. Pour la suite, rien n’est décidé. Mon mari me demande son pull d’hiver (comme tous les 2 ans…), je ne sais pas si j’en crée un nouveau ou si je tricote un patron d’une autre. Je n’ai pas vraiment de vision à moyen terme, encore moins à long terme ! Même si j’ai une entreprise, le tricot reste un loisir, sans pression, sans délai.
Dans 10 ans, ahah, dur dur d’imaginer ! Dans l’idéal, j’arriverais à vivre de mon tricot et on n’habiterait plus en ville, plutôt avec de l’air, des montages, des petits chemins et de la verdure.
 
Un grand merci à Fanette pour cet échange et sa simplicité!
 
Venez rencontrer Fanette et une partie de la team Madlaine lors du festival Festifibres qui aura lieu à Ventron dans les Vosges le week-end du 30 septembre/1er octobre 2017.
 
Retrouvez les patrons de Hel et Zel sur son site : Hel et Zel, tricot moderne et sans couture
Vendredi, 22 Septembre, 2017
Site web: Hel Et Zel, tricot moderne et sans couture
Bonjour à toute l'équipe. J'ai reçu hier mon colis de laines: un charmant cadeau et un bel emballage. Un grand merci. C'est en cherchant les laines Noro que j'ai trouvé votre site et mon prénom certainement devait me conduire à vous. Dans mes projets de folie, il y a un gilet du catalogue Noro ; je commanderai la laine en fin d'année. Cordialement.
Madeleine H. (Tourcoing)